Sandrine, une femme de caractère qui ne s'en laisse pas compter!

Cette jeune femme découvre la plongée en 2000. "C'est une date que l'on oublie pas!, elle en fait sa passion.

Cette passion, elle la transmet en l'enseignant pendant ses temps de loisirs.

Dans le milieu de la plongée, autrefois essentiellement masculin, la femme est perçue comme un être fragile, à protéger.

L'équipement et le matériel utilisés conviennent peu à son gabarit féminin.

Elle est perçue comme une personne inadaptée aux problèmes techniques rencontrés et aux tâches nécessaires à la pratique de ce sport plus physique qu'il n'y paraît!

Ces idées reçues, Sandrine les a surmontées avec brio et même "s'il reste encore des capitaines cavernes" , cette femme a su démontrer sa valeur tant sur terre qu'au milieu des mers et océans.

Je contourne ce problème de force physique en me servant de techniques souvent copiées par les hommes qui y viennent!

Surmonter ce handicap, affronter les regards parfois narquois ou chevaleresques-condescendants, s'affirmer comme une partenaire à part entière, Sandrine a su le faire et en fait sa force qui porte sa vie actuelle.

Chef d'équipe pour grossiste en produits pharmaceutiques, il lui faut manager des hommes au contact difficile parfois...

"les requins sont moins dangereux sous l'eau!".

Sandrine, une femme passionnée au grand coeur et qui ne manque pas d'humour!